Valérie Diethelm

 

J'ai grandi en Suisse, mon pays d'origine dans lequel j'ai commencé des études de psychologie à l'Université de Lausanne, et j'ai obtenu une maîtrise en psychologie.  Je suis venue m'installer dans le Sud de la France pour y élever mes enfants. J'ai repris mes études à l'Université de Nice/Sophia-Antipolis et j'ai ainsi obtenu une seconde maîtrise en psychologie, me permettant d'avoir une équivalence française.

 

Mon parcours professionnel m'a amené à m'occuper des personnes âgées et je me suis formée à l'accompagnement des personnes en fin de vie et de leur famille (Albatros 1997, Nice). Par la suite, j'ai travaillé auprès de personnes souffrant de handicap et en particulier d'enfants pour lesquels j'ai notamment conduit des ateliers de relaxation corporelle (relaxation coréenne).

Parallèlement, j'ai suivi une formation de praticienne en massage de bien-être à Sophia-Antipolis (2007-2008), à Ô-massage formation, école adhérente à la FFMBE, et me suis installée en tant qu'autoentrepreneur depuis 2012. École formant à la thérapie psycho-corporelle de Jean-Louis Abrassart.

 

J'ai également été formée en 1996 à une méthode d'équilibrage énergétique élaborée par Martin Brofman, la méthode du corps-miroir.

 

L'astrologie m'a été enseignée par ma mère, Mme Janine Mora, auteure de méthode de développement personnel, écrivain et astrologue. J'ai été son assistante pendant ses cours donnés au CCL de Roquebrune-Cap-Martin, dans les années 2008-2011. Puis j'ai choisi de me spécialiser en numérologie et j'ai travaillé en étroite collaboration avec le numérologue M. Raphaël Hoz dans la mise au point de sa formation en ligne.

 

J'ai fait un long travail sur moi-même à travers diverses techniques thérapeutiques et techniques de développement personnel, notamment de la biodanza depuis une vingtaine d'année, puis depuis quelques années du tantra et massage tantrique . Tout cela m'a permis d'affiner mon approche de l'autre et me permet de mieux l'accompagner aujourd'hui. Chacun étant sur son propre chemin.